Le Spotymag revient aujourd’hui avec une nouvelle interview, celle de Jérome LACOUR .

Passionné de canyoning, Jérôme est un homme à la double casquette. Guide de spéléologie et canyoning Entre terre et eau , il est aussi co-fondateur de GUARA fabriquant de combinaisons néoprènes conçues et adaptées à la pratique du canyoning pour profiter pleinement des sensations que procure ce sport! Pour en savoir plus sur GUARA, retrouvez l’interview de Solange COTTIN (Interview de Solange)

Ce sport outdoor à mi-chemin entre le nautique et la terre ferme consiste à escalader des parois de montagnes, descendre des cours d’eau, profiter de toboggans naturels, parfait pour pratiquer une activité sportive tout en découvrant la nature, la faune et la flore.

Si vous souhaitez en savoir plus ce sport et sa fédération : Fédération française de spéléologie 

Interview de Jérôme LACOUR, guide de spéléologie et de canyoning


Au cours de cet article, découvrez Jérôme le passionné et son activité nautique favorite le canyoning.


Découvrez cet homme, entrepreneur, guide et passionné de canyoning.


  • Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Je m’appelle Jérôme LACOUR et je suis un homme à deux casquettes. En effet, je suis pour le côté sportif moniteur de spéléologie, moniteur de canyoning et guide en montagne. À côté de cela, je suis aussi le co-fondateur de la société GUARA et je gère une société qui s’appelle Entre Terre et Eau , donc quand je ne vends pas des combinaisons, je vais les utiliser dans les canyons.

 

Crédit photo : Guara

  • Comment et à quel âge avez-vous commencé le canyoning ? 


J’ai commencé les sports outdoor très tôt et je dirais que le canyoning est devenu une passion dans ma vie il y a une vingtaine d’années au moment où je suis arrivé dans les Pyrénées.

Je suis à la base passionné par la spéléologie mais souhaitant retrouver un peu la lumière du jour j’ai commencé le canyoning. Aujourd’hui le canyoning est devenu une autre de mes passions. 


  • Qu’est ce que votre passion du canyoning vous apporte ?


Elle m’apporte un bol d’air frais quotidien. J’adore le fait d’aller faire un tour dans la montagne, dans des endroits assez inaccessibles, qu’on ne voit pas depuis la route mais qu’on peut explorer en entrant à l’intérieur. J’adore la découverte. Je suis passionné par l’inconnu et la beauté exceptionnelle des paysages creusés par l’eau et le temps.


Crédit photo : Guara

  • Comment se maintenir en condition physique toute l’année ? Est-ce qu'il y a une préparation physique particulière à faire avant une session canyoning ?


Quand on est passionné de sports de plein air, cela devient naturel d’aller marcher, courir, ou autre mais il n’y a aucune activité spécifique au canyoning pour se maintenir en condition physique. Il faut toutefois avoir une activité physique, peu importe si l’on pratique le canyoning ou non.

La préparation physique quant à elle se fait sur le terrain, directement lors des sessions. Ce qui est très important c’est la préparation technique relative aux cordes et aux notions de sécurité.


Crédit photo : Guara

  • Faites vous d’autres activités sportives ?


Je fais aussi professionnellement de la randonnée en montagne, en raquette et je suis aussi guide polaire à certains moments de l’année. Et personnellement, je fais une multitude d’autres sports.


  • Vous êtes guide de haute montagne, comment le devient-on ?


Pour devenir accompagnateur, moniteur de spéléologie ou moniteur de canyoning,  il faut passer le diplôme d’État organisé par l’état et les CREPS français. 

Les CREPS sont les Centre de Ressources d’Expertise et de Performance Sportive. Ceux sont des établissements publics locaux de formation dans les domaines du sport.

Crédit photo : Guara

  • Quels sont les spots à faire dans les Pyrénées ?


Dans les Pyrénées, on peut pratiquer du Pays Basque jusque dans le Pyrénées-Orientales, donc le choix est énorme. Les canyons sont tous différents, plus ou moins longs, plus ou moins techniques, plus ou moins engagés, donc le choix est très dur.

Il y a divers canyons et des très beaux spots. Les Pyrénées orientales en font partie, notamment le canyon du Llech qui est incroyable avec un enchaînement de toboggans naturels. Il y a aussi de sublime spots dans les Vallées d’Ossau.

Finalement, il y en a pour tous les goûts, beaucoup de canyons sont à découvrir et le terrain de jeux des Pyrénées est énorme.


  • Si vous aviez une destination étrangère à nous recommander pour pratiquer le canyoning, laquelle ce serait ?


Instinctivement je dirais les spots et canyons de l’île de la réunion qui selon moi font parties des plus beaux spots mondiaux pour faire du canyoning. 


  • Quelles sont vos recommandations pour découvrir l’activité ? 


Pour découvrir l'activité, le mieux est de passer par des guides qui organisent des séjours et stages afin de découvrir ce sport en toute sécurité grâce à un encadrement par des moniteurs diplômés. Ils pourront aussi vous aider  à devenir autonome dans la pratique et vous donner les aptitudes et connaissances du monde du canyon. En effet, ce sport peut être dangereux. Certaines manipulations de corde sont très risquées, il faut donc être formé!

Il y a aussi la Fédération Française de Spéléologie, la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade ou les clubs alpins qui organisent l’activité canyon dans le milieu fédéral.

Crédit photo : Guara

Pour découvrir ce sport, n'hésitez pas à réserver votre activité sur Spotyride : Réserver mon activité canyoning 


  • Une sortie dure combien de temps ? 


Une sortie canyon peut durer de 2h30 pour les petits canyons, 6h00 ou 7h00 d’activité pour les grands canyons, voire plus car en France on a la chance d’avoir l’un des plus grands canyons d’Europe, le Bendola, qui commence en Italie et se finit en France dans les Alpes Maritimes. Il peut se faire en une journée pour les rapides ou bien sur 2 jours avec un bivouac au milieu. 


  • Quel est le plus beau spot canyoning sur lequel vous avez eu la chance de pratiquer ? 


C’est difficile de répondre à cette question car selon la nature de la roche, les paysages changent complètement. Je dirais que mes grands coups de coeur sont la Sierra de Guara en Espagne, les spots de l'Île de la Réunion pour leurs grandes verticales et enfin j’ai adoré le Tessin Suisse pour son granit spectaculaire. 

Pour trouver les spots à la Réunion :  Spots canyoning sur l'Île de la Réunion

Mais je n’ai pas tout exploré, il me reste encore beaucoup de chose à découvrir !

Crédit photo : Guara


  • Vous êtes le co-créateur de GUARA, pouvez-vous nous en dire plus sur votre concept et comment l’idée vous est venue ?


Je suis professionnel du plein air mais je ne trouvais pas la combinaison idéale pour moi. Après ma rencontre avec Solange, nous avons mis à profit sa connaissance du textile et ma connaissance de la pratique canyon pour créer la société avec pour objectif de trouver des matériaux qui soient plus solides et plus souples pour optimiser au mieux le matériel et la pratique. Nous voulons partager notre passion pour la création et la recherche de nouvelles matières et astuces qui pourraient faire avancer technologiquement le matériel grâce aux professionnels, aux ambassadeurs et aux fédérations qui nous accompagnent.


  • Pour finir, comment conciliez-vous pratique sportive et gestion de votre entreprise ?


On a plusieurs périodes. Je suis la saisonnalité française du canyon, soit d’avril à octobre. Donc au printemps et en été je pars beaucoup avec les clients sur le terrain en canyon et en montagne. Puis en septembre/octobre la saison s’estompe donc je reviens au bureau et on crée de nouveaux modèles afin de repartir sur la saison suivante.

C'est sur ces mots que l'interview de Jérôme se finit. 

SPOTYRIDE le remercie encore une fois d'avoir accepté de répondre à nos questions.

Si vous souhaitez vous lancer dans le canyoning et essayer cette pratique outdoor, vous trouverez sur SPOTYRIDE les spots présent dans le monde entier : Spots canyoning  et surtout retrouvez Jerome dans les Pyrénées Orientales avec Entre Terre et Eau.