Spotyride Logo
Espace proS'inscrire
Fédération - association

Fédération Française Motonautique

Contact

Description

La Fédération Française Motonautique

Fondée en mars 1922 sous le nom de Fédération française de la navigation automobile, son objectif est d'encadrer et promouvoir la pratique du sport motonautisme en établissant la réglementation et l’organisation de tous les événements qui le concerne. 

Les courses d'embarcations sur l'eau deviennent populaires au cours du XXème siècle. 

En savoir plus sur la Fédération Française Motonautique.

Pour plus d'informations sur la réglementation et la formation, rendez-vous ici. 



Les sports affiliés à la fédération : 

Le motonautisme de vitesse inshore

Le motonautisme de vitesse inshore est la discipline reine du motonautisme, pratiqué en lac et rivières. L'essor de cette activité à vu le jour avant de la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd'hui, il existe plusieurs catégories assimilées à celles du sport automobile, telles que la F4, F2000 et F1 la plus célèbre en motonautisme.

Le motonautisme de vitesse offshore

Le motonautisme de vitesse offshore est une discipline ancienne. Comme pour le motonautisme de vitesse inshore, ses catégories sont assimilées à celles du sport automobile. Le bateau offshore est le produit d'une haute technologie et est très performant, propulsé par des moteurs extrêmement puissants et peuvent atteindre jusqu'à 85 noeuds. 

Le jet

La pratique du jet est arrivée en Europe en 1987. Les pilotes français sont connus pour faire parti des meilleurs mondiaux. Il existe 2 types de jet : le ski (jet à bras qui se pilote debout) et le runabout (équipé d'une selle, seul, à deux ou même à quatre). Officiellement, les jets sont appelés (Véhicules Nautiques à Moteur) et sont soumis à une réglementation particulière. Il existe plusieurs disciplines du jet : la vitesse , le rallye-raid, l'endurance, le free-style et le freeride.

Le P750

Cette pratique est née dans les années 80 en Afrique du Sud avec des courses en rivières de petits bateaux pneumatiques. Ensuite, ces courses se sont déplacées sur les plages, dans les vagues et les coques se sont transformées pour ressembler de plus en plus à de petits catamarans. Les différentes disciplines : sont le M-SHAPE (un circuit court de 200m par 300m en mer, les bateaux volent jusqu'à 6 mètres de haut),  le circuit  (discipline de vitesse et de stratégie. Sur un parcours d'environ 500m par 500, divisé en deux parties où les compétiteurs doivent emprunter à deux reprises deux bouées éloignées. Les bateaux atteignent des vitesses de 110km/h) et le longhaul/endurance (discipline d'endurance et de stratégie. La longueur du parcours est entre 80 et 110kms). 

L'aéroglisseur

Cette embarcation survole tous les types de surfaces : sable, neige, marécages... Elle est propulsée par une ou plusieurs hélices. Les différentes activités en aéroglisseur sont : la plaisance, les raids, les concentrations, les démonstrations et compétitions sur fleuves et lacs.

Le modélisme

Le modélisme naval ou nautique consiste en la réalisation et souvent la navigation avec des maquettes de bateaux. Ces navires sont construits à la base de plans de construction, en bois, en tissu de verre ou carbone. Le modélisme naval est généralement radiocommandé et on peut parfois aussi voir des sous-marins radiocommandés. Il existe 4 catégories dans cette discipline :   la reproduction d'un modèle existant, ayant existé ou imaginaire, la vitesse, à motorisation électrique ou avec un moteur thermique, la voile, propulsé par la force du vent et la vapeur . 

 

La plaisance 

La plaisance encadre l'utilisation des engins motorisés sportifs et de loisirs se déplaçant en milieu aquatique.  A la découverte du patrimoine naturel des raids aventure ! 

Spots affiliés

Photos

Videos

Sur mobile, double click pour passer en plein écran et en sortir

Contact

Ajouter en favori
0